Accueil
Interviews
Documents
Interviews
Accueil
Interviews
Documents
Copyright © 2008 Stanrougier.com Tous droits réservés.
Biographie
Biographie
Livres
Livres
Agenda
Agenda
retour

Sans doute parce que j'y ai moi-même été confronté. Une quête continue qui rejoignait mon goût pour l'écriture,. Dès l'âge de 12 ans, j'ai rempli des cahiers où je notais, chaque jour, mes humiliations et mes indignations comme mes plus grandes joies. Autant de petits cailloux blancs que j'ai semés en pleine adolescence pour mieux comprendre les mystères de l'existence. Par la suite, cela m'a aidé dans ma tâche d'éducateur pour cerner les aspirations et les angoisses des jeunes et tenté de trouver des mots justes pour leur répondre.

Est-ce en ce sens que vous parlez de votre «quête du langage pour rejoindre les êtres» ?

Je suis moi-même rejoint par les mots des autres. Je pense à certains poèmes d'Aragon qui me bouleversent. Notamment celui-ci :

«Tout se perd et rien ne vous touche
ni mes paroles ni mes mains
et vous passez votre chemin
sans savoir ce que dit ma bouche...»

Comment trouver les mots qui expriment avec tant de justesse ce que nous éprouvons ? Très sensible à la magie du verbe, j'ai beaucoup puisé aux sources des poètes pour écrire à mon tour des poèmes. Les mots se sculptent comme de la terre glaise. Il m'arrive aussi de composer des prières.

Cette quête du langage rejoint donc votre prière ?

Le temps que je consacre à la prière est capital. Saint Exupéry en parle en ces termes : «Et je t'enseignerai l'amour par l'exercice de la prière».Magnifique, non ? Si tu n'es pas dans le silence et l'extase vis-à-vis de ton Créateur, ton amour reste fade. A chacun de creuser son sillon dans l'écoute de la Parole de Dieu. Je ne peux reconnaître la part divine qui est en l'autre si je ne reconnais pas le divin en Dieu ! Prendre une heure de temps en temps pour lire et méditer les psaumes peut changer nos tourments en louanges.

Diriez-vous que nous sommes faits pour le bonheur ?

Non ! Nous sommes faits pour beaucoup plus que le bonheur. Ce mot «Bonheur» désigne aussi la tranquillité, le contentement.

suite
retour
Propos recueillis par Christine Florence
"Telle est ma quête" (Revue Prier février 2008)