Accueil
Interviews
Documents
Interviews
Accueil
Interviews
Documents
Copyright © 2008 Stanrougier.com Tous droits réservés.
Biographie
Biographie
Livres
Livres
L'oeuvre des campagnes
Propos recueillis par Aude de CHANTERAC
Agenda
Agenda
retour

UNE CHARTE POUR LES EPOUX

Que dites-vous aux jeunes qui se préparent au mariage?

Je commence par leur dire qu'ils s'apprêtent à réaliser une aventure mystique au cœur de laquelle Dieu a la première place. Beaucoup me regardent alors avec des yeux ronds. Lorsqu'on se marie, "on plane" un peu et, c'est bien normal! La plupart pensent à la fête ( se marier à l'église, c'est plus beau qu'à la mairie!) mais ils ignorent l'impact que le sacrement  va avoir sur leur vie. La vie conjugale est une aventure qui nous dépasse. Je compare souvent les jeunes fiancés que je reçois à deux personnes passionnées par la mer et qui s'apprêtent à embarquer pour une croisière en double. On doit les avertir qu'il faut un bon gouvernail pour pouvoir surmonter les tempêtes. Tout ne sera pas rose tous les jours. Aimer s'apprend. Je crois que la passion commence avant l'amour vrai. Au début, l'autre est désiré plus qu'aimé. L'amour devient personnel et profond à mesure qu'il se vit et se soumet à la réalité unique de l'être aimé. Beaucoup pensent que c'est simple d'aimer. Je crois au contraire que c'est la chose la plus compliquée du monde. C'est aussi ce qu'il y a de plus beau dans la vie! L'attraction qui s'exerce au cœur de l'amour humain est de même nature que celle qui s'exerce au cœur du mystère de la Trinité. Lorsqu'un homme et une femme s'aiment, une fenêtre s'ouvre sur la fontaine éternelle de la vie. Lorsqu'il atteint une certaine qualité, l'amour volatilise les faux-semblants, les artifices, les faire-valoir que nous avons dû inventer pour nous justifier jusqu'ici d'exister. Le mariage, dans le rêve de Dieu, est ce qui va permettre à un être de se réaliser. Je dis souvent aux jeunes fiancés:"Ce que le soleil et l'eau sont aux plantes, soyez-le pour votre compagnon ou votre compagne." C'est un propos de Jésus-Christ .....légèrement retraduit !

Comment se fait-il que cela dure moins longtemps qu'avant?

Jadis, la question de la rupture ne se posait même pas. Divorcer était mal vu, donc on "sauvait la face". Et puis, les femmes n'avaient pas de "profession". Aujourd'hui, le travail professionnel des femmes a modifié la donne. L'indépendance financière vis-à-vis du mari leur ménage une porte de sortie si, passés les émois du début, elles le trouvent taciturne et sans envergure, et rencontrent un autre homme....beaucoup plus intéressant. Notre époque connait les excès inverses de jadis. Aujourd'hui, la moindre dispute peut devenir une cause de rupture. beaucoup de gens qui se marient ne se connaissent pas vraiment. Le monde moderne privilégie énormément le plan sexuel et croit pouvoir se dispenser de chercher un autre mode de communication. Notre société de consommation véhicule beaucoup de fausses images de l'amour.

suite