Accueil
Interviews
Documents
Interviews
Accueil
Interviews
Documents
Copyright © 2008 Stanrougier.com Tous droits réservés.
Biographie
Biographie
Livres
Livres
Objectif ALSACE
Article de Jean Pierre Ehrard au sujet du livre "Accroche ta vie à une étoile"
Agenda
Agenda
retour

Dans le silence de leur moulin, Jean Pierre et Rachel Cartier ont interrogé pendant une dizaine d'heures Stan Rougier sur son enfance, son éducation, sa vocation, sa vie de prêtre, sur les jeunes surtout qu'il a rencontrés par milliers. Il en est résulté un livre attachant et vivant, avec bien des réflexions que l'on a envie de noter pour y revenir....

Qu'est-ce qui, Qui est-ce qui fait courir l'auteur de "l'Avenir est à la tendresse", l'animateur de camps de jeunes, l'aumônier de lycée, le prédicateur, le conférencier sollicité en France et à l'étranger? Il se souvient qu'il a longtemps hésité avant d'être ordonné prêtre, déchiré qu'il était entre l'amour d'une jeune fille et son désir de se consacrer entièrement à Dieu et aux autres. Au milieu de ses doutes, les laïcs lui conseillaient plutôt la prêtrise et les prêtres plutôt le mariage.

Un jour, le Père Maillard, un Dominicain aumônier de prison, lui dit: " Stan, tu as une soif énorme d'absolu. Dieu seul peut combler ce désir". Il aurait souhaité pouvoir concilier mariage et apostolat, être un laïc-apôtre. "Aujourd'hui, dit-il, un jeune fiancé dévoré du désir de faire connaître Dieu peut réaliser pleinement son amour humain dans le diaconat. Il est ainsi en mission d'Eglise à temps plein pour annoncer Jésus-Christ. En 1957, c'était impensable". Et il ajoute, expliquant son renoncement au mariage:"Vous savez, on peut tout demander à un jeune en matière de générosité, y compris le sacrifice de sa vie. Cela lui semble tout naturel". Toutes ces pages sur les années qui ont précédé l'ordination de Stan Rougier et sur les premiers temps arides de son sacerdoce sont pleines d'humanité. Aujourd'hui, Stan Rougier, quand on lui dmande s'il ne regrette pas de n'avoir pas été père de famille répond:" Aider des milliers de jeunes à trouver leur chemin, à découvrir leur identité, c'est aussi une belle paternité, non ?".

Il est toujours aussi enthousiaste et passionné de Dieu, ce qui ne l'empêche pas d'être lucide. Face à des malheurs comme la drogue ou le suicide, il met en cause la pauvreté spirituelle de notre civilisation. Lui-même avoue avoir été tenté par le suicide dans sa jeunesse. "Ma conviction est claire, affirme-t-il, tant que l'espace spirituel sera limité à sa plus simple expression; tant que des catéchèses proposeront la foi de façon figée et moralisatrice, tant qu'on n'aidera pas les jeunes à vivre de profondes expériences spirituelles, beaucoup iront vers la drogue ou vers des sectes plus ou moins farfelues". Deux milieux lui semblent fermés à la dimension spirituelle en France: l'enseignement et les médias, des milieux qui "fournissent aux jeunes les éléments pour qu'ils se construisent une vision du monde".



suite